Fuck y’all.

Je devais faire un petit tour et profiter du beau temps aujourd’hui. Tout allait bien pour une fois. Je me sentais même être. Chose assez rare et impressionnante, il faut le souligner.

Mais je suis sorti de la douche, et j’ai vu mes cheveux, en croisant un miroir. Et j’ai vu mon visage, et j’ai vu derrière mon masque. Et je me suis haï de nouveau, sans concession, sans autre forme de procès, sans limite. Et je suis bloqué ici, à vous raconter tout ça. Je suis psychologiquement entravé dans ma journée, limité à ma chambre en bordel et à mon PC, à regarder des images violentes et trash sur internet (merci Tumblr), à alimenter mon envie de meurtre et ma haine de l’humanité. Et de moi-même.

Je ne veux même pas demander d’aide, et je ne le peux pas de toute façon, parce que je suis un cas désespéré. Car oui, après tout, pourquoi aider un monstre, il n’a plus aucun intérêt après ? Et puis, si l’on m’aide, je m’affirme, et je suis une menace. Restons coincés, moi et mes soucis, moi et mon esprit, moi et tous les démons qui m’habitent.
Cela vaut mieux pour tout le monde.