10/06/16

Cheveux d’or lâchement déposés sur les épaules,
Ton éclatante beauté devient l’atoll
Sur lequel viennent se déposer, ivres de bonheur,
Mes nobles sentiments, abondant de mon cœur.

Devant ta radiance à jamais ébahi,
Devant toi, à nu, mon genou je plierais
Si un jour je dois. Devant toi. Je te montrerais
Le bonheur que tu mérites, et te l’amènerais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s