Note

Rives éclairées, lumière révélée,
D’un ange je vois plus que le reflet.
Lorsque la bouche dit par le geste
Ce que le coeur ne prononce pas,
Ton souffle trépidant est sur ma vie le zeste,
De ma symphonie, accord sublime, le la.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s