240616

Sous les pavés la plage,
Sous la plage enlacée
Un miroir, une image,
Un mirage, entassés,
Et des mots, au-dessus.
Quant à savoir si
Je t’aime depuis le début,
Depuis ce moment précis.
Où tu as recouvert de sable fin
Mon coeur pour en faire une baie
Où venir te poser, divin
Papillon. Tu es à moitié
Ange, à moitié reine.
Entièrement toi, une veine
D’or pur inépuisable,
Grâce à ton sourire inébranlable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s