Filon

J’ai couru ton souffle
À en perdre haleine.
J’ai perdu la veine
Et j’ai repris mon souffle.

Tes yeux d’or ruissellent
Filés de diamants.
Ton âme est de celles
Qu’on pare en mourant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s