16916

Elle est ailée
Et ses ailettes,
Nuée parfaite,
M’entourent.

Mon âme court
Dans l’allée
Balisée
Et irisée.

Son coeur garde,
Son âme chante.
Je regarde.
Elle m’aimante.

La nubile
Idylle
Rêve d’opale.
Lune pâle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s