​Honnêteté. C’est pas un vain mot, mais malheureusement malgré les promesses il n’est que rarement utilisé au moment utile. Et c’est ça le souci, l’honnêteté n’a jamais été là. Des omissions, des non-dits, et des crises quand je voulais des réponses franches. Pourquoi, pourquoi en arriver là alors qu’il suffisait de dire directement les choses ? 

C’était écrit, la trahison, le mensonge. C’était écrit ce fiel qui détruirait le plat savoureux que nous dégustions à deux. Tu aurais pu tout changer mais tu n’as pas choisi de le faire. Tu as choisi de ne rien dire jusqu’à c’que ça ne tienne plus.

Et tu as continué de faire semblant. Et c’est moi qui trinque avec la mort et la solitude.

Amen.