Tu t’enfonces sans lendemain
Dans la torpeur.

Inique.
Tu t’enfonces dans de fausses aventures.
Relations perdues.

Horreur.
Douleur.

Le malheur te berce.
Seul avec ton cynisme.
La fin est au début. Du temps qui coule. Qui colle.
À force de puiser. Filon épuisé.
Et tu ne sais plus à quel sein te vouer.

Plastique.
Sourire.

Tu tombes sous le charme trois fois par jour.
Car au fond tu es toi.

Vide.
Mauvais. Inutile.
Dangereux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s