210616

Ode à la joie, hymne à l’amour
Tes caresses et baisers de velours
Me rendent pourpre, ton sourire
Éparpille en ronds de fumée
Mes angoisses, m’amène à rire
Sans m’inquiéter. Des ailes.
T’es le mannequin de la vie réelle.
Celui qui amène les grands à rêver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s