Carte postale.

Le vide d’une baie,
Le déni d’un été.
Un nuage qui fuit
Une goutte, un trait
Le cœur serré
Et le fond du puits.
Cruelle averse
Quand tu tergiverses.
Doux moment
Suspend au temps,
L’amour témoigné,
Un doux baiser,
Un film sépia et rêvé
À ne pas évaporer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s